1. Solvay Brussels School of Economics and Management

Focus sur le Solvay Consulting Club (SCC)

Publié le 3 novembre 2020 Mis à jour le 3 novembre 2020

La Faculté regroupe de nombreux clubs étudiants et est fière de ces derniers. Aujourd'hui, cap sur le Solvay Consulting Club (SCC) !

Différents clubs attirent différentes personnes pour différentes raisons. En fonction de ce que recherchent les étudiants, ils peuvent choisir un club qui leur offrira une expérience divertissante et fédératrice, et ce en leur permettant de faire partie d’une équipe. Un club qui leur permettra de mettre leurs compétences en pratique, un club qui apportera une valeur ajoutée significative à leur cursus étudiant. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir un club qui combine tout cela : le Solvay Student Consulting Club.


Un peu d'histoire

Historiquement, le Solvay Student Consulting Club (SCC) a vu le jour en 2011. Après un semestre à l'étranger, l'un des fondateurs a été confronté à cette tendance étudiante internationale, à savoir le mouvement des Junior Entreprises (JE). Après avoir réuni une équipe d'étudiants motivés et partageant les mêmes idées ainsi qu’un soutien facultaire, le SCC a vu le jour à Bruxelles. Pour l'anecdote, le SCC a même fait l'objet d'un mémoire de master au sein de la faculté Solvay. Les 3 années suivantes ont été consacrées à l'amélioration structurelle du club. Par la suite, le SCC a décidé d'étendre ses activités, notamment en créant l'Académie, ce qui lui a valu un prix national. Enfin, le SCC a désormais pour vocation de devenir la meilleure JE de Belgique, en s'entourant des meilleures entreprises partenaires, en ayant les clients les plus influents et en assurant aux étudiants la première expérience de consulting la plus réaliste possible.
 

Comment faire partie du club ?

Faire partie du SCC n'est pas un moyen simple d'ajouter une ligne significative à son curriculum vitae. Pour commencer, les expériences vraiment précieuses ne sont jamais simples. La première étape pour y entrer est, comme souvent, la plus difficile. En effet, le SCC sélectionne les personnes les plus motivées, les plus professionnelles et les plus désireuses de challenge dans les différentes facultés de l'ULB et de la VUB.  Les étudiants soumettent leur candidature en envoyant leur CV et leur lettre de motivation pour participer aux missions de consulting au sein du club, ou pour faire partie de l'équipe de l'Académie, afin de participer et in fine gagner des Business Games. Ceux qui sont réellement stimulés à devenir membres du SCC rejoignent une équipe de cinq consultants pour conseiller une entreprise réelle (telle que la STIB, Microsoft, Restofriends ou d'autres entreprises exprimant le désir de coopérer avec les consultants du SCC) ou entrent dans l'équipe des membres pour les Business Games, qui se passent en Belgique et dans le monde. Pendant huit semaines de missions et de préparation aux challenges "Crack the Case", les consultants et les membres de l'Académie participent à de nombreux workshops organisés par les partenaires du SCC, à savoir Kearney, Deloitte, Bright Wolves, A.D. Little, Avertim et Ngage. Les compétences acquises au cours des workshops et des événements de networking sont utilisées par les consultants pour mener à bien leur mission et fournir à leur client des recommandations précieuses et impactantes. La participation aux workshops permet aux membres de l'Académie de se préparer à leurs compétitions en mettant en pratique leurs compétences analytiques et de perfectionner l'efficacité de leur travail en équipe. L’Académie se veut travailler sur une base personnalisée, pour assurer le bon développement de chacun de ses membres. Le club assure aussi une expérience amusante et complète en organisant divers team-buildings, orientés sur la rencontre de nouvelles personnes et, éventuellement, sur la construction d'amitiés durables. Même si faire partie d'un tel club demande du temps, des efforts et de la motivation, l'expérience que le SCC offre à ses membres permet de réussir la transition du monde de l'université au monde de l'entreprise.
 

Témoignages de certains membres


Je m'appelle Stefan Entmayr, je viens d'être diplômé de Solvay – Master en sciences de gestion. En ce moment, je travaille comme Junior Consultant chez Ngage.

Comment as-tu découvert le Solvay Student Consulting Club ?
Je cherchais une activité bénéfique pour poursuivre mon développement de carrière quand j'ai entendu parler du SCC, lors du Recruiting Event à Solvay ULB.

Pourquoi as-tu décidé de faire partie du club ?
J'ai décidé de postuler car j'étais intéressé par un projet extra scolaire pour enrichir ma vie d'étudiant, et je voulais m'essayer au domaine de la consultance, qui m'a toujours attiré.

Quelles étaient les étapes du processus de recrutement ?
Après avoir envoyé ma candidature, j'ai été invité à un entretien de recrutement puis j'ai été sélectionné comme consultant pour une mission dans le domaine des télécommunications.

Comment c’était, d’être consultant au SCC ? 
Être consultant au cours du premier semestre impliquait une charge de travail importante, en plus de mes études. Cependant, cela m'a permis de travailler avec d'autres étudiants motivés sur un véritable problème d’une entreprise.

Qu’est-ce que cette expérience t’as appris ?
J'ai appris à collaborer efficacement avec d'autres personnes et j'ai eu un aperçu des problèmes commerciaux auxquels les clients sont confrontés, en particulier les défis liés à la gestion des données et à la gouvernance informatique.

Qu’as-tu fait à la fin de la mission ?
Au second semestre, j'ai décidé de postuler pour devenir Project Manager, car je cherchais un nouveau défi, celui de gérer une équipe de consultants. De plus, j'étais enthousiaste à l'idée d'utiliser les compétences que j'avais acquises dans mon cours de gestion de projet auparavant. C'est ainsi que je suis devenu Project Manager dans le secteur de l’HoReCa.

Qu’as-tu appris grâce à ce poste ? 
Ce rôle m'a appris à séparer et à répartir la charge de travail au sein d'une équipe de consultants. De plus, cela m'a appris à interagir avec les clients de manière professionnelle.

As-tu continué au sein du SCC après ça ? 
Oui, j'ai ensuite décidé de devenir Marketing Manager, parce que je voulais en savoir plus sur la communication avec les Target Groups, ce qui m'a permis d'apprendre à concevoir des communications pour les réseaux sociaux.

Est-ce que le SCC t’as aidé pour ta carrière professionnelle ? 
Le fait d'être membre du SCC m'a permis de raconter une histoire lorsque j'ai postulé pour le poste de Junior Consultant. J'ai pu parler de mon expérience professionnelle, qui a montré à mon employeur que j'avais déjà acquis une certaine expertise.

Utilises-tu les compétences acquises au SCC dans ton job actuel ? 
Les leçons apprises en tant que Project Manager s'appliquent à tous les domaines. Tout ce qu'on m'a enseigné était frais dans ma mémoire lorsque j'ai commencé à travailler, ce qui m'a permis de les appliquer dans mon nouveau travail. Quant à mon expérience en marketing, je continue d'améliorer mes compétences par rapport à la suite Adobe, car je suis toujours impliqué dans de nombreuses activités de marketing.

Comment caractériserais-tu ton expérience globale au sein du SCC ?
Mon expérience au SCC a été inestimable pour ma future carrière et a grandement enrichi mon expérience universitaire. Non seulement cela a enrichi mon expérience professionnelle, mais ça m'a aussi permis de faire partie d'un réseau d'étudiants enthousiastes, motivés et amicaux !

Le fait d'être membre du SCC m'a permis de raconter une histoire lorsque j'ai postulé pour devenir Junior Consultant. J'ai pu parler de mon expérience professionnelle, qui a montré à mon employeur que j'avais déjà acquis une certaine expertise.

Quand as-tu rejoint le SCC et pourquoi ?
J'ai rejoint le club dès ma première année de master. Certains de mes amis faisaient partie du club et ils m'ont suggéré d'y adhérer également. Lors du recrutement, j'ai appris qu'il était possible de rejoindre la SCC Academy, qui allie voyage à l'étranger et participation à des Business Games, ce qui m'a semblé très intéressant.

Avais-tu déjà participé à des business Games auparavant ?
Oui, j'avais déjà participé à certains Business Games auparavant, j'avais donc une idée de ce que cela pouvait être. J'ai donc décidé de postuler et je suis devenu membre de l'Académie.

Est-ce que tu peux nous parler de ton expérience au sein de la SCC Academy ?
J'ai fait partie de l'équipe pendant toute l'année académique 2017-2018, au cours de laquelle nous avons participé à de nombreux Business Games ; à Bruxelles, Londres et Pise. Nous avons même eu la chance d'aller à Vancouver et d'y gagner le concours.

As-tu décidé de poursuivre ton parcours au sein de la SCC Academy après avoir participé aux Business Games pendant toute une année ?
Oui, après cette année, où j'ai tant appris grâce aux ateliers et à ma participation aux jeux d'affaires, et où j'ai rencontré tant de nouveaux amis, j'ai décidé de poursuivre mon chemin à l'Académie en devenant son vice-président afin d'utiliser les connaissances que j'ai acquises sur sa structure et son processus pour l'améliorer pour la prochaine équipe.

Pourquoi as-tu choisi cette position ?
C'était un poste qui m’est apparu extrêmement intéressant du fait que j'avais suffisamment de liberté que pour choisir les Business Games auxquels nous participerions.

Comment c’était, d’être Vice-Président de l’Académie ? 
Après avoir parlé avec les membres de l'équipe de l'Académie, j'ai appris qu'ils voulaient participer à autant de jeux d'affaires que possible, alors je leur ai donné l'occasion de participer à autant de compétitions que nous le pouvions.

Quelles compétences as-tu acquises au sein de la SCC Academy ?
L'expérience d'être membre de l'Académie m'a permis de développer mes capacités d'analyse et d'améliorer ma façon de parler en public, car il était auparavant assez difficile pour moi de présenter quelque chose devant un auditoire complet.

Comment s'est passée la transition entre tes études et ton job ?
Durant ma dernière année dans la SCC Academy, j'ai postulé chez PwC dans le département de consultance technologique. Ensuite, j'ai passé toutes les étapes du recrutement et j'ai commencé à travailler en septembre.

Les choses que tu as apprises au sein du SCC te sont-elles utiles dans ton travail actuel ?
Une grande partie des compétences que j'ai acquises en tant que membre du SCC m'ont été très utiles dans mon travail. En préparant le workshop que j'ai donné au SCC en février dernier, j'ai remarqué que les slides que nous avions réalisées lors de notre Business Game au Canada étaient vraiment similaires à ce que nous faisons tous les jours en tant que consultants dans une entreprise. Bien sûr, tout n'est pas pareil, mais l'état d'esprit et la façon de gérer le client restent les mêmes.

Faire partie du SCC est un défi, as-tu déjà regretté d’avoir investi ton temps dans le club ?
Je n'ai jamais regretté avoir rejoint et investi mon temps au sein du SCC, j'aurais même voulu en faire plus : faire partie d’une mission, devenir un Project Manager. Ces expériences me semblent également extrêmement précieuses. Mais je suis très heureux de ma contribution à l'Académie.

L'expérience d'être membre de l'Académie m'a permis de développer mes capacités d'analyse et d'améliorer ma façon de parler en public, car il était auparavant assez difficile pour moi de présenter quelque chose devant un auditoire complet.


Je m'appelle Oliviero Gianfagna, j'ai été diplômé de Solvay en juin 2019. Je travaille actuellement comme Junior Technology Consultant chez PwC.